Rechercher
  • Emilie

Les huiles ? Pour qui ? Pour quoi ?

Dernière mise à jour : 12 juil.

Comme vous avez surement pu le constater j’ai décidé de travailler avec la marque Hemeka concernant les huiles de CBD, leurs huiles sont disponibles en six concentrations de 5% à 30% et sont toutes sans THC détectable. Pour les avoirs testé elles n’ont pratiquement pas de gout ou en tout cas celui-ci n’est pas fort ni désagréable.

Revenons à nos moutons, ou plutôt à nos huiles, ici ce qui nous intéresse c’est avant tout de savoir pour qui ? pour quoi ? et comment utiliser les huiles de CBD.


Pour qui ?


Presque tout le monde !

A l’heure actuelle nous déconseillons l’huile de CBD aux femmes enceintes et aux personnes mineures.


Pour quoi ?


Il y a différentes raisons de se lancer dans la prise d’huile de CBD, elles ont de nombreuses vertus en voici quelques-unes :


- Aide à réguler le sommeil, à une meilleure récupération

- Diminuer le stress : grâce à ses effets relaxants, le CBD permet de diminuer l’angoisse, le stress et l’anxiété

- La dépression, les troubles anxieux, la diminution des symptômes du trouble de stress post traumatique

- Soulager les nausées et les vomissements

- Réduction des spasmes musculaires

- Antiépileptique, anticonvulsif

- Anti-inflammatoire

- Analgésique pour n’importe quel type de douleur

(Musculaires, articulaires, migraines, douleurs liées à la fibromyalgie, douleurs liées à la maladie de Crohn, douleurs liées à la sclérose en plaque)

- Aide à mieux supporter les douleurs menstruelles et d’endométriose


Si vous trouvez l’un ou plusieurs de vos problèmes dans la liste alors le CBD est peut-être fait pour vous. Bien sur en cas de doute, n’hésitez pas à en parler à votre médecin traitant.



Comment utiliser les huiles de CBD ?


De tous les articles que j’ai pu lire, de toutes les informations qui m’ont été donné, auprès des fournisseurs ou bien auprès de spécialiste les réponses sont toutes similaires.

En plus de ça, aujourd’hui grâce à internet vous pouvez trouver les mêmes articles que moi ainsi que des tableaux de dosage à peu près partout.

Je vous livre tout de même ma petite conclusion personnelle de tout ça.

Utilisation ponctuelle de l’huile de CBD :


Vous pouvez avoir une huile de CBD sans être obligé d’en prendre tous les jours, trois fois par jour. Cela peut être une petite solution de secours en cas de douleurs ou de maux occasionnels. Un petit mal de tête qui persiste, quelques nuits où votre sommeil a été un peu agité, saccadé, pourquoi ne pas essayer de prendre trois ou quatre gouttes d’huile après le repas du soir… C’est possible et en général ça fonctionne très bien aussi.


Alors même si vous ne comptez pas en prendre régulièrement, vous pouvez garder votre petite huile dans votre sac à main ou bien dans votre armoire à pharmacie au cas où.

Pour cette utilisation, le problème est toujours le même, votre âge, votre poids, votre sexe, et votre corps qui ne répond pas forcément de la même manière que tout le monde au CBD.


Mais si l’utilisation en reste occasionnelle pour des « maux du quotidien » rester sur des huiles avec une teneur plutôt basse en CBD (de 5 à 15%) à raison de 2-3 gouttes par prise.


Utilisation quotidienne :

Pour une utilisation quotidienne du CBD plusieurs facteurs sont à prendre en compte (attention je vais me répéter) :

- Votre âge

- Votre poids

- Votre sexe

- Vos habitudes médicamenteuses

- L’intensité de la/des douleurs

- Votre connaissance ou non du CBD


Votre âge, votre poids, votre sexe :

Isabelle, 20 ans, 50 kilos n’aura pas forcément besoin de la même concentration de CBD que Richard, 42 ans, 80 kilos. Un peu cliché je sais, mais ça peut aider à mieux comprendre.


Vos habitudes médicamenteuses :

Rien ne vaut l’avis de votre médecin ! En effet pour les personnes ayant de lourds traitements, de grave symptôme, n’hésitez pas à en parler avec un professionnel de santé.


L’intensité des douleurs/inflammations :

Là aussi nous sommes tous différents, chacun d’entre nous à sa propre échelle de la douleur, certains sont plus résistants et d’autres un peu moins.

Il vous faudra alors déterminer si vos douleurs sont modérées ou fortes. Si vous êtes stressé ou très stresser, anxieux…


Votre connaissance ou non du CBD :

J’entends par là, si vous êtes réceptif ou très réceptif au CBD, sous quelle forme l’avez-vous déjà testé ? Sous forme de cosmétique ce n’est bien sur pas pareil que sous forme d’huile ou de fleurs.


Personnellement je suis très réceptif, je ne vais donc pas me diriger vers une huile à 30%.

Un ami testeur lui est moyennement réceptif, il ne va donc pas se diriger vers une huile à 5%.


Vous avez compris l’idée je pense. Si vous démarrez avec les huiles, que vous n’êtes pas sûr de vous, restez sûr une huile avec une faible concentration, ne vous dites pas « mais si je ne suis pas réceptif ? » Il y a des solutions, comme augmenter le nombre de gouttes par prise, ou ajouter une prise en plus par jour.


Les gouttes, quand ? combien ? :


Venons en au fait, maintenant que vous avez déterminé tous ces critères :


Vous êtes plutôt mince, dans la « moyenne », plutôt bien portant.

L’intensité des douleurs est faible, moyenne, modéré.

Je suis très réceptif/je ne connais pas encore, je suis réceptif, je ne suis pas très réceptif.

Je suis sûr que vous avez votre petit tableau en tête 😉 !


La moyenne est d’environ 20 à 30 mg de CBD par jour pour les personnes qui démarre avec l’huile. Ensuite la dose moyenne se situe entre 100 et 300mg de CBD par jour. Mais tout cela encore une fois dépend de vous et vos besoins. Il est possible que le dosage de départ vous convienne et que vous n’ayez pas à augmenter le dosage.


- Une goutte d’huile 5% = environ 2mg de CBD.

- Une goutte d’huile 10% = environ 4mg de CBD.

- Une goutte d’huile 15% = environ 6mg de CBD.

- Une goutte d’huile 20% = environ 8mg de CBD.

- Une goutte d’huile 25% = environ 10mg de CBD.

- Une goutte d’huile 30% = environ 12mg de CBD.


Il est conseillé de commencer la prise d’huile de CBD avec environ 3 gouttes, matin/midi/soir. Essayer ce dosage, pendant une semaine puis écoutez votre corps, si les effets ne sont pas très satisfaisants voir pas du tout, passez à 4 gouttes à chaque prise. Vous pouvez aussi rester à 3 gouttes mais rajouter une prise dans l’après-midi. Vous pouvez aller jusqu’à 8 ou 9 gouttes par prise. Il n’existe pas de dose maximale à ne pas dépasser mais ce serait dommage de prendre l’équivalant d’un flacon par semaine alors qu’il suffirait de passer sur une huile un peu plus concentrée.


Il est conseillé de prendre les gouttes plus ou moins à heure fixe, pour cela je vous conseille de les prendre après chaque repas (comme nous mangeons plus ou moins à la même heure tous les jours).


Enfin, si vous constatez qu’après plusieurs semaines d’essais, malgré le fait d’avoir augmenté le nombre de goutte ou d’avoir rajouté une prise, les effets ne sont toujours pas au rendez-vous, il faudra peut-être penser à passer sur une huile avec un taux de concentration plus fort.


Attention on ne passe pas 5 à 30% d’un seul coup ! Pensez toujours à augmenter le nombre de goutte progressivement. Le dosage dépend de chacun et parfois il peut être compliqué de trouver le bon.


Sachez qu’il n’y a pas de règle de dosage, tout dépend de vous et de vos besoins. Cet article a été écrit à titre d’information et n’engage que moi. Pour rappel je ne suis ni pharmacienne, ni médecin et en cas de doute je vous conseille de questionner un professionnel de santé.


En cas de besoin, pour un conseil de dosage, je me tiens à votre disposition par mail, ou bien via le tchat en bas de page !


Voici aussi un site qui vous permettra de calculer le bon dosage.

Emilie

63 vues1 commentaire

Posts récents

Voir tout